MEWA fait don de masques de protection

Des visages rayonnants et confiants à la communauté de travail et d’habitation de Borna, à Rothrist, lors de la remise de 300 masques textiles par George Lazar, directeur de MEWA Wynau, à Christine Lerch, directrice générale de Borna, et à Manfred Trummer, responsable de l’atelier.



Christine Lerch et Manfred Trummer ne cachent pas leur joie lorsque leur sont remis les sacs remplis de masques de protection. Ce don témoigne d’une collaboration forte avec MEWA ces dernières années. «Une institution comme la communauté de travail et d’habitation de Borna a en effet besoin que ses colocataires et les collaborateurs de ses ateliers puissent se protéger», estime Christine Lerch, «a fortiori quand cela influe sur leurs habitudes quotidiennes».


"La solidarité nous tient à cœur"

La crise du coronavirus modifie tous les domaines de la vie quotidienne, à l’échelle régionale et bien au-delà. Pour George Lazar de MEWA, il allait donc de soi de faire don d’une grande quantité de masques textiles. «En cette période difficile, il est important que notre société reste soudée. La solidarité et l’aide de proximité nous tiennent énormément à cœur», souligne-t-il en précisant: «Les institutions comme Borna ont un besoin urgent de masques textiles de ce type. Nous sommes heureux de contribuer ainsi à la protection des personnes et à la lutte contre le coronavirus.»


Cohésion et coopération régionales

MEWA soutient des projets sociaux depuis de nombreuses années, à Wynau notamment. Depuis 2010, des collaborateurs de l’«équipe externe» de Borna Rothrist travaillent chez MEWA. Il s’agit de personnes présentant un handicap physique. Elles font désormais partie du personnel permanent de MEWA et sont intégrées aux processus de travail habituels.